dimanche 14 octobre 2018

Bis repetita.



Et oui, c'est une nouvelle saison d'épuration pour le moins musclée qui a commencé juste avant l'été  et qui se poursuit sur Radio Libertaire !
Pour l'heure, et pour soutenir ces animateurs évincés comme des malpropres, ou démissionnaires parce qu'ils sont dégoutés des rapports avec la direction de cette oeuvre de la FA, voici le lien (à partir de 1.08) pour écouter leur version des faits.
C'est là.

BEN NON !

Voilà, c'est fini, disparue la parole de ces vieux routiers de l'antenne !
Mais rien d'étonnant.  Sans être devin on peut s'attendre que ces dégageurs aient recours à l'Organisation pour mieux entériner leurs méfaits....
et pour quel résultat ......aucune illusion à se faire ! (avis personnel)


Alors voici l'essentiel !
C'est le texte que ces redoutables pirates ont pu lire à l'antenne...

Chères auditrices, chers auditeurs, d’une radio qui a bien
Des dieux, des maîtres, des patrons, et votre fric !


Cet été, alors qu’à quelques vieux animateurs et animatrices nous tenions l’antenne dans le but de ne pas vous laisser désinformés tant sur le plan social, religieux qu’économique, des sujets pour ma part assez délicats nécessitant bien du temps de préparation et de grand plaisir je vous l’accorde, d’autres, plutôt musiciens d’avant-garde ou poètes décontractés peu présents derrière les micros entamaient une chasse aux sorcières, tout à fait incongrue qui a  jailli soudainement, non pas suite à des propos fascistes énoncés en live par Riposte laïque comme c’est arrivé au studio lors de l’émission la Philanthropie de l’ouvrier charpentier, ni en raison de l’invitation de femmes voilées par les « Femmes libres », mais par la maladresse d’un camarade, maladresse commise par excès de zèle pour avoir annoncé sa prochaine émission sur Intifada, en révélant « Palestine un camp de concentration à ciel ouvert ».

Rares sont les animateurs et animatrices qui se lancent dans une telle émission particulièrement explosive, connaissant l’esprit d’un certain nombre de critiques intérieurs à l’affût de la moindre erreur pour le plaisir de sanctionner et délice suprême exclure ! Ecrire de la Palestine « un camp de concentration à ciel ouvert » a provoqué de la part des petits censeurs, petits anarchistes, petits esprits tordus, tout un délire de violences verbales, d’insultes, d’incongruité énorme au point d’en arriver à la défense de l’Etat colonial et d’apartheid d’Israël !

L’émission incriminée, votre émission que vous n’avez jamais contestée et pour cause, elle est courageuse, parfaitement documentée, et ouverte à des témoins indépendants, venus d’Israël, vous l’aurez deviné à son silence décrété par Camille Raulin, la fille de l’autre Riposte Laïque, c’est INTIFADA, animée par Pikékou et Robert qui officient également sur ARTRACAILLE, une brillante émission qui nous offre le bonheur de nous transporter gratuitement et avec des guides de talent dans des expositions de peinture, nous offrant un accès au Beau, à l’intelligence, à des vies d’artistes hors normes, libres et qui ont du répondant !….

INTIFADA, les animateurs ont osé se lancer dans un tel défi d’émission qu’ils ne pouvaient que déclencher à un moment donné chez certains oisifs auto proclamés anarchistes un déferlement de haine quasi suspect.  La Palestine, un sujet brûlant que l’émission très très prudente sinon très dans les clous de Ni dieu ni maître, a toujours habilement contourné de peur de froisser d’éventuels délateurs tellement en vogue et tellement répandus dans les entreprises normales. (souvenez-vous de l’intervention enregistrée lors des Chroniques syndicales de Didier Bille, DRH dans le privé et son livre expliquant comment les meilleurs flics des salariés sont les salariés eux-mêmes et entre eux !)

Or, deux animateurs, simples diffuseurs de musiques d’autrui ont alors monopolisé la liste mails des animateurs de la radio de demandes revanchardes d’excuses, parce que Robert et Pikékou en attaquant l’Etat israëlien devenaient alors antisémites. A se demander si nos deux « fouilles merdes » comme ils ont été taxés à juste titre par des animateurs excédés suite à leur insistance nauséabonde, avaient leur place parmi nous !

Après deux mois de vacances, Camille Raulin, la secrétaire, demandant aux intervenants de calmer leur acharnement, suspend d’office, les deux émissions ARTRACAILLE et INTIFADA. Il fallait que les représentants de la FA décident des sanctions à prendre contre les deux dangereux animateurs Robert et Pikékou anti-sionistes, anti-juifs, anti-sémites,. d’autant plus anti-tout que durant ces deux mois de vacances où nous vous parlions avec attention dans le poste pour garder un contact constructif et critique entre vous et nous, les « deux fouilles merdes » en question, sont allés fouiller les sites des deux animateurs pour en ressortir une illustration de Robert interprétée avec mauvaise foi de façon tendancieuse, de l’antisionisme d’origine à l’antisémitisme supposé.

Alors vous, chers auditeurs, chères auditrices, vous qui êtes si confiants, méfiez-vous, vos oreilles n’auraient-elles pas entendu non radio libertaire, mais radio Faurisson ! D’après ces individus issus de la noblesse et de la bourgeoisie bien-pensante, c’est radio Soral, radio Notre Dame, où l’on ne cesse de parler de Céline et, à ce degré d’ignorance, apprenez que même ceux qui dirigent la radio sont incapables de faire la différence entre anti-sionisme et anti-sémitisme et ne savent pas quoi penser d’un Etat grand comme deux départements français revendiqué depuis juillet 2018 comme le seul état juif au monde !

A radio libertaire, comme dans n’importe quelle radio, deviendrait-il nécessaire de justifier une telle pathologie mentale, alors que nous n’avons que faire de Dieu, Maître et Etat ?
Perdus dans ce fatras d’immondices, les décideurs et décideuses choisissent : place aux jeunes et aux pousses-disques, priorité aux musiques qui font consensus sur une radio qui perd chaque jour un peu plus de son âme et de ses émissions trop critiques et bine dérangeantes pour un secrétariat qui préfère convoquer le souvenir des morts anarchistes, ou des intellectuels qui parlent bien et écrivent avec mesure, en se méfiant des rares anarchistes qui sont au combat sur le terrain.

Le secrétariat baîllonne à la volée ce qui reste encore audible de la voix anarchiste, il licencie tous ceux qui se dressent contre son manque d’intégrité politique, son injustice, en imposant le silence définitivement à l’antenne, aux pacifistes, aux artistes, aux militants de terrain qui luttent pied à pied contre la misère, la chasse aux sans-papiers ou les destructions d’une planète excavée jusqu’à la mort !

Nous sommes loin du « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous ayez la possibilité de le dire »….

Tous bénévoles, nous ne disposons pas de délégués du personnel, même si nous-mêmes sommes syndicalistes, défenseurs prud’homaux ou conseils du salarié, nous n’avons aucun moyen de nous défendre face à un secrétariat tout puissant qui fait ce qu’il veut et qui exclut comme il l’entend, quand bien-même il ignore avec précision le contenu d’une affaire parfaitement bien présentée, détaillée, expliquée aux auditeurs par des animateurs ayant enquêté en tant que journalistes dans ce confetti posé au bord de la Méditerranée. Ils ont eu beau témoigner, constater confirmer qu’Intifada était une émission de qualité, d’autant plus fouillée à l’extrême qu’elle serait dans le collimateur des décideurs, rien n’y a fait INTIFADA était condamnée d’emblée.

Donc, Robert et Pikékou sont virés comme des malpropres, des salopards, d’une radio sans dieu, sans maître, sans publicité paraît-il !
Par conséquent, moi, Marie Christine, en tant que vieille syndicaliste de « merde », soucieuse d’éviter tout écart entre ce qui est dit et ce qui est fait, entre ce qui est vécu et ce qui est pensé, je n’ai plus rien à faire dans une radio qui se satisfait de compilation de recettes révolutionnaires, d’une idéologie momifiée, et d’un ENORME MENSONGE « ni dieu, ni maître » entretenu depuis tant d’années ! Ce n’est sûrement pas en fin de parcours, que je vais laisser partir sans broncher des bons « travailleurs » ! Tous les contributeurs actifs de la radio tremblent à l’idée d’être à leur tour virés…. Ils le seront bien-sûr, tôt ou tard, parce qu’ils n’auront pas obéi au grand secrétariat, (qui sait, peut-être soudoyé par le lobby israëlien, va savoir !)parce qu’ils auront fauté, que leur tête chenue ne conviendra plus, qu’ils oseront revendiquer leur résidu émoussé de liberté qu’ils ne pourront pas le droit de qualifier d’anarchie !

Même hors de la radio, comme en dehors de l’entreprise, le syndicalisme actif de nos chroniques syndicales demeure vivant, expérimental, dans ce sens où c’est le vécu des militants, leurs expériences de lutte et de vie qui engendrent la théorie et non l’inverse ! A radio libertaire, avec des syndicalistes de terrain, nous avons tenté d’apporter notre contribution à l’élaboration d’une pratique de vie libre, autogérée, avec notre pierre à la construction d’un mouvement anarchiste….

A présent, je quitte une radio ordinaire qui se comporte d’une manière autoritaire pire que celle du Medef qui devrait s’en inspirer tant elle est verrouillée de toutes parts ! Elle a son lot de licenciés et se fout de savoir ce qu’ils sont devenus…. sont passés à la trappe, dans le plus grand secret, Jacques, Nadia, Casquette, Jean-Jacques, Floréal, Jean Verlinde, Eric, Jacob, Pikékou, Robert, Christophe, Marie Christine  et j’en oublie bien-sûr ! Vous auditeurs, auditrices, vous qui participez et entretenez cette radio…. Qu’allez-vous faire alors ???????? Vous n’êtes même pas consultés sur les décisions de « votre radio » et vous payez n’est-ce pas ?

Vous allez payer encore et encore, envoyer des lettres au secrétariat, qui ne répondra jamais ! Le secrétariat décide, dirige, organise comme n’importe quel patron, sans le moindre contrôle des actionnaires que vous n’êtes pas puisque tenus en respect, de facto par le parti politique « Fédération anarchiste » !

Je vous laisse toutes et tous accepter le pouvoir de ces gens autoritaires, et sans cœur, je préfère poursuivre la lutte aux côtés de fidèles militants, des gens de peu, engagés pas seulement avec des paroles et des musiques, mais qui se construisent en même temps qu’ils construisent avec d’autres hommes d’autres femmes modestes, volontaires, solidaires et tolérants, non sectaires, amicaux et point haineux, honnêtes et courageux, aptes à contester les injustices et à se révolter contre les dominants, en s’opposant durement l’abomination de toute hiérarchie.

Pour nous rejoindre, n’hésitez pas à nous contacter :

Mariechristine.peyrondet@yahoo.fr
EDMP – 8 IMPASSE CROZATIER 75011 PARIS


Si vous voulez comprendre notre modeste fonctionnement sans dieu, sans maître et sans argent lisez « notre » livre « Accueillir les migrations enfantines »…. Editions Saint-Honoré…sorti le 5 octobre 2018, et qui vous exposera comment l’anarchie reste malgré tout, une heureuse façon de vivre et d’aborder l’avenir avec des enfants de rien et rejetés de tous !

Le blog de Floréal Melgar aussi vous éclairera sur les façons dont la radio peut mal tourner entre les mains de quelques autoritaires, Floréal aussi a dû quitter la radio en 2013 : blog « SILENCE RADIO »

Marie Christine Rojas Guerra syndicaliste aux chroniques syndicales depuis presque 20 ans….







lundi 14 mai 2018

Mai 2018

Interruption de l'émission .....un certain temps !

En attendant n'hesitez pas à consulter le site Lundi Matin et,
Lignes de Force le blog de Claude Guillon.


A Marseille une foule se rassemblait en solidarité avec les migrants qui sont refoulés manu-militari à la frontière avec l'Italie. Etape de la Marche qui va relier La Roya à Calais, commencée le 1er Mai .....
 

lundi 7 mai 2018

MAI 2018

Un an d'exercice du sport pestilentiel.



dimanche 8 avril 2018

Avril 2018

Interruption de presse ....
L'animateur suspend pour un moment ses venues au studio, mais il y reviendra dès que possible. On l'attend vivement.

En attendant, ce sont les dessinateurs qui font quelques portraits de l'actualité, Fred Morisse et Bernard Thomas Roudeix.






mardi 13 mars 2018

Jeudi 15 mars



jeudi 8 mars 2018

jeudi 8 mars

Pas d'émission mais un lien vers une radio, une émission et un animateur ami....
L’équipe de Dissonances se déplace à Barcelone ; elle y est accueillie par Tomas Ibañez.
Avec sa voix chaleureuse,  Tomas va nous faire vivre 70 ans d’une histoire qui est la sienne, mais aussi celle d’une partie des espagnols et des français d’aujourd’hui.
De l’Espagne, il en garde les stigmates des réfugiés de l’exil libertaire.
De la France, il nous raconte sa participation au mouvement de Mai 68, et nous fait vivre son implication dans l’émergence d’une pensée anarchiste qu’il veut ouverte. 
Et aujourd’hui, depuis cette Catalogne qui fait la une des médias, Tomas Ibanez, cet aiguillon irrévérencieux de la pensée libertaire, nous fait partager ses réflexions sur un anarchisme sans dogme, sur le pouvoir et la liberté, sur la révolution dans la révolution, et sur les nouvelles formes de luttes.
Dans Dissonances, il sera question de « A cerclé »,  de Mai 68, de Michel Foucault, mais aussi de Catalogne et de ce piège qu’est, pour un esprit libre et libertaire, l’illusion du nationalisme.
Tomas Ibanez nous invite à partager son désir de faire la révolution dans la révolution, à ne pas attendre le grand soir, mais à le vivre, aujourd’hui .

mercredi 28 février 2018

jeudi 1 mars


mercredi 21 février 2018

Jeudi 22 Février Invité d'onze heures Yvan Dautin


ECOUTE
PARTIE 1
PARTIE 2

MISE EN OREILLE...
GARE, L'AVENTURE AU BOUT DU QUAI...UN CHEMINOT ME DIT, EN CITANT SON GRAND PÈRE "QUAND JE VOIS LA CGT AUJOURD'HUI, J'AI HONTE...

CERTAINS FONT DE LA POLITIQUE, D'AUTRES FONT LES POLITICIENS... BURE, BURE, ZAD ÉVACUÉE, A DÉFENDRE PLUS QUE JAMAIS...

CETTE MAUDITE RACE HUMAINE, INÉDIT DE MARK TWAIN (ed ACTES SUD)...ET LE RÉGAL D'ONZE HEURES AVEC YVAN DAUTIN...






mercredi 14 février 2018

15 Février 2018

TOUT LE MONDE DETESTE LE TRAVAIL !
En janvier à Paris avait lieu une réunion dans une annexe de la Bourse du travail pour des battres, ra battre le Trawail. Le désacraliser est une activité de grande salubrité !
A lire le billet de S Quadruppani, "Pour les ZAD, contre l'Etat de droit, contre le Travail".
et un peu de musique....

ECOUTER
PARTIE 1
PARTIE 2
PARTIE 3
MISE EN OREILLE …

ANTONIN BERNANOS ,LETTRE DE FLEURY MÉROGIS…DOC DU RÉEL ,LE TRIPALIUM À LA BOURSE DU TRAVAIL …

PIÈRRE MUSSO ,LA RELIGION INDUSTRIELLE,  ED. FAYARD …LES RÉVISIONNISTES POLITICIENS SUR LE COMPTAGE DES SDF(SANS ABRI)…

À PARIS GRANDE NUIT DE LA" SOLIDARITÉ " ,1800 PARISIENS CALCULENT LE "VRAI NOMBRE " DES DORMEURS DANS LA RUE …

PAS D'AGRÉGATION POLITIQUE POSSIBLE SUR LA LIGNE C DU RER …CHANSONS POUR ,LA DAME CENDRILLON (Y. DAUTIN) ,SDF (A. LEPREST)…

jeudi 1 février 2018

Jeudi 1 Février 2018


Mise en oreille...

Les vrais assassins de la guerre économique occultés par les chaînes infos avec des faits divers sordides...
derrière les paillettes de la mode...
Chasseurs vigilants nouveaux RG des campagnes...
Elias Canneti "L'autorité se fait sur des monceaux de cadavres"...
Des livres signalés...Tue ton patron de Jean Pierre Levaray...
Tomas Ibanez, Pour un anarchisme sans dogmes...manifeste animaliste de Corine Pelluchon, pour politiser la question animale...

PARTIE 1
PARTIE 2

Rendez-vous avec Fred Morisse, jeudi 8 Février à Paris.

mercredi 24 janvier 2018

Jeudi 25 Janvier

ECOUTE

Mise en Oreille :

Moi-soleil et caca-40 à Versailles comme à Davos...France is back...Dérèglement climatique, Paris se mouille et le Cap (Afrique du Sud ) au robinet sans flotte.
Tout le monde déteste le travail, sauf un Toyotiste en larmes devant le Mac..Ron...Présidents-dictateurs élus démocratique-ment...
"Ca gaze à Calais"... L'affaire Tarnac (10 ans) en librairie et sur "Lundi Matin".



lundi 15 janvier 2018

Jeudi 18 Janvier 2018

Mise en oreille...

Notre Dame des Landes...Balance ton Ayrault Port, que vive le bocage...L'ebdo et le Media sur le web, pas si nouveaux...La Poste bancale sur les mandats...

Tout le monde déteste le trawail sur le site Lundi Matin...tous faignants pour le capitalisme...catch, catch chansons au Forum à Léo...

Boutiques religieuses et laïcité sur le sévice public...Jupiter m'habite !

ECOUTE DE L'EMISSION
PARTIE 1
PARTIE 2
Actualité avec Fred.
Sur le blog de Claude Guillon.
Et si on supprimait le capitalisme avant qu'il ne supprime la Poste - qui vient de supprimer les mandats ?

lundi 8 janvier 2018

Janvier 2018

Une balade dans les bois de CHOMO  pour les "visiteurs du jour" ... et pour se régénérer.


Les voeux  de Bernard Thomas Roudeix. Velus et jeux de mollets.....




jeudi 28 décembre 2017

ECOUTE

Mise en oreille de l'émission :
Des nouvelles de la librairie Publico....des livres qui délivrent....plus de sans abri dans les rues avant la fin de l'année (dixit Macron).
On les a mis sur le trottoir (comme la pub)....
le Parti d'en Rire.....
Des zad à contourner pour s'opposer...
Bure, Bure...Tiens, ils ont repeint (les murs).
1968...la plus grande grève de l'histoire de France....

mercredi 20 décembre 2017

21 Décembre 2017, invité Vania Adrien Sens

ECOUTER

Invité Vania Adrien Sens dans la deuxième partie de l'émission, colporteur de musique et de chansons.
Mise en oreille...

Libertaire ou libre de s'taire chez le rl-liens ?...
Un nouveau vieux magazine littéraire est arrivé...
Coup de gueule du poète Vania avec sa p'tite feuille chez l'Harmattan,... et des chansons...

L'actualité par Fred Morisse.


vendredi 15 décembre 2017

14 décembre

ECOUTE
PARTIE 1
PARTIE 2
Mise en oreille de l'émission.
Faussaires et macronnades, laÎcité et sa raison d'Etat à la Madeleine,
Jaber et le gazouillis des éléphants dans le dernier Siné mensuel.
Badiou toujours vert....et rouge pour son éloge de la politique.
Jean Ferrat versus J'endors mes sons du canon.
Mirbeau le gentleman vitrioleur.

vendredi 8 décembre 2017

7 décembre

Ecouter
1ère partie
2ème partie

Je suis Johnny. La France pays des droits de l'homme crevé.
L'école de la soumission.
Jean-Michel mort de la rue d'Austerlitz.



jeudi 30 novembre 2017

30 Novembre INVITE Marc HAVET

ECOUTER
PARTIE 1
PARTIE 2


dessin de Bridenne


Samedi 2 décembre  2017 à  20H30  Dimanche 3 décembre à 17h
Marc Havet chante Marc Havet
 Forum Léo Ferré
11 Rue Barbès  94200 Ivry-sur-Seine
restauration à partir de 19H
Réservation  01 46 72 64 68    ou   resa@forumleoferre.org  



mercredi 22 novembre 2017

23 novembre


jeudi 16 novembre 2017

jeudi 16 novembre 2017

ECOUTER
PARTIE 2

A Rouen, Festival d'art singulier.