mardi 19 mars 2019

Mars Marseille






À Paris le 16 mars, et partout ailleurs en France par la suite, quelle plus belle saison que le printemps pour reprendre pied sur terre ? Et quel plus beau printemps que celui où prend fin la misère de l’économie ?



La revue A Contretemps de Freddy Gomez, les gilets jaunes sur la Canebière !




ET A PARIS .... 

LA COMMUNE DE PARIS A PRIS LES CHAMPS CE SAMEDI 16 MARS

LA BOURGEAILLE ET LES INTELLOPES MACRONIENS FIENTENT DANS LEUR CHAIRE A L'ELYSEE

Il ne faut pas laisser les intellectuels jouer avec les allumettes
Parce que Messieurs quand on le laisse seul
le monde mental Messssieurs
N'est pas du tout brillant
Et sitôt qu'il est seul
Travaille arbitrairement
S'érigeant pour soi-même
Et soi-disant généreusement en l'honneur des travailleurs du
bâtiment
Un auto-monument
Répétons-le Messsssieurs
Quand on le laisse seul
Le monde mental
Ment
Monumentalement.
Jacques Prévert photographie de Doisneau. 











vendredi 15 mars 2019

samedi 9 mars 2019

9 mars 2019

RADIO LIBERTAIRE « ET LES RADIOS LIBRES »

En septembre 1996, au temps où Radio libertaire défendait la liberté d’expression, elle avait accueilli sur son antenne la radio Ici et Maintenant, car à l’époque, le CSA avait décidé de sanctionner cette radio pour « diffusion répétée lors des émissions de libre expression, de propos racistes, antisémites ou négationnistes », et tout cela pour ne pas voir s’éteindre une voix « libre de plus ».

En octobre 2011, TDF (Télédiffusion de France) interrompait les programmes d’Aligre FM car elle n’avait pas payé ses dettes auprès de son diffuseur, ce qui avait été contesté lors d’une émission sur Radio Libertaire qui s’insurgeait  contre ce silence contraint.

Depuis 2015, Aligre FM héberge chaque jour, deux heures de programme de Radio Sputnik, et cela pour la modique somme de 40 000 € par an, le patron d’Aligre prétextant une question de survie face à l’endettement de sa radio.
Le CSA qui ne s’était aperçu de rien, vient d’interdire ce partenariat (info du Canard enchaîné « Radio Moscou sur Aligre » mercredi 6 mars 2019)

Si Radio Sputnik ne peut plus «  propagander » sur Aligre, il lui reste alors l’ opportunité d’aller voir sur Radio Libertaire, où après les toutes dernières purges d’émissions, il pourrait y  trouver un créneau horaire salutaire.

De plus, le bureau politique de la Radio de la FA pourrait obtenir, en contrepartie, une rétribution pécuniaire intéressante relative à la chute importante du nombre de ses auditeurs , auxquels il est sans cesse  demandé un soutien financier, et « Radio Sputnik » rencontrer enfin une « radio libre » dont la  gestion  et  l’ organisation autoritaires ne pourraient que la combler.