Lettre de Chronique Hebdo aux expulsés de RL.10/2018

Salut les amis
Pour vous le deuxième étage de la fusée 
C’est lamentable .
Le politbureau ne comprend rien à la poésie, à l’art et est imperméable à l’humour et l’ironie 
La liste des émissions refuzniks devient interminable 
Le Vivre ensemble, la grenouille noire, sans toit ni loi ,les partageux de la Commune
Ni maître ni dieu et des censures sur la liste RL...
La liberté d’expression n’existe plus sur Radio libre de se taire 
Je ne retournerai plus à RL tant que le boubichclub décidera de tout 
Il faudra bien que les auditeurs en soient informés 
Quel soutien des animateurs qui acceptent cette censure,
Peut on encore parler d'anarchie à l’intérieur de ce nid de censeurs 
Solidarité, entraide, autogestion, liberté d’expression n’existent plus dans cette radio sous la coupe d’un petit clan autoritaire et inculte 
Le combat soupente continue 
A bientôt 
Gérard (Chronique hebdo ) en radio buissonnière 

,

6 commentaires:

alain cabanettes a dit…

Salut Gérard,

On se disait aussi que les vacances de chronique-hebdo étaient bien longues cette année...

Il n'y aura bientôt plus d'émissions écoutables sur RL si ça continue !

La censure sur RL est en train de devenir plus forte que là où les anars trouvent à redire, où va la FA ???

À bientôt peut-être si l'intolérance cède la place..

Amicalement,
Alain.

François a dit…

Salut Gérard,
- Merci pour ton beau billet, chronique hebdo manque diablement. D'accord aussi avec le message d'Alain.
- Le communiqué stalinoïde du "politburo" sur la page d'accueil de RL est répugnant tant sur le fond que sur la forme. Le retour du pilori !
- "Anar NON certifié" (!)j'ai cependant adressé des courriers de protestation à R"L" et à la F"A" (puisque RL se proclame "radio de la FA")...sans guère d'illusion !!
- Suite au billet "du rififi à RL" de Floréal sur son blog, j'ai aussi posté 2 "commentaires". Floréal a accepté de les publier je l'en remercie, bien qu'à ma stupéfaction il approuve cette sanction "nécessaire pour l'exemple" (en somme)! Un registre relevant habituellement de l'uniforme, de l'uniformité des cimetières...
-Heureusement Pikekou et Robert reprennent courageusement leurs 2 émissions via leur blog "artracaille" et "radiosoupente". Cette mention dans ton billet annonce-t-elle qu'il sera possible de t'entendre bientôt de la même façon ?
Ce serait un plaisir. Chiche !
Amitiés.
François

l'équipe Chronique hebdo a dit…

Bonjour François
j'ai lu tes commentaires sur le blog de F, j'ajoute une remarque, sûrement peu pertinente puisque je fais parti des gens qui n'ont pas vu la calamité tant récriminée leur sauter à la figure.
Si l'administration de RL n'est pas le sujet, ni la FA, alors pourquoi prendre les devants et prendre position pour l'exclusion ?
Un petit relent d'autoritarisme ! Gloups, pardon c'est parti tout seul ....

Michelle Michelle a dit…

Bonjour,
C'est un hasard qui m'a fait lire "le communiqué suite à l'émission du 13 octobre ..."
Le ton, les mots, le fond présumé m'ont stupéfaite ! Beurkkk ! à 1000% en accord avec votre colère bien gérée concernant les palestiniens. J'aurais été beaucoup plus violente.
C'est l'excellente émission je ne suis pas un numéro de Lydia qui m'a ouvert les portes RL mais les liens ne sont plus actifs depuis peu et elle a arrêté ; Je me pose des questions ... Merci pour votre émission que j'aurais aimé écouter ; j'espère à bientôt. Michelle

Anonyme a dit…

Salut Gérard,

Chronique Hebdo me manque... Je passe tous mes jeudi matin à sangloter en me tapant la tête contre les murs. Je pense même à aller m'immoler devant radio libertaire pour protester. Je t'en supplie reviens ! Cette émission était géniale. Je t'aime.
Un fidèle (ex)auditeur (parce que sans toi je n'écoute plus la radio)
Fenix

Cécile a dit…

Salut Gérard et merci pour ton émission qui manque terriblement, celles des exclus, idem. En espérant que la radio que nous aimons reprendra le chemin qui est le sien: l'outil indispensable des militants libertaires qui accompagnent les envies de liberté de ceux qui dégustent et toutes les vagues successives de révolte qui ne cessent de grossir et de se rapprocher. Indignés, Nuit Blanche, Gilets Jaunes, ça se réveille de partout, et ça enfle, et quel dommage que Radio Libertaire ne prenne pas la mesure de ce qui se passe et ne soit pas sur le terrain!
Parfois démissionner est la seule option, surtout pour défendre la liberté et la justice, à soutenir nos camarades quand ils sont accusés à tort et que ça puisse faire bouger les choses.
Il y a urgence militante en plus! Rien que pour l'autonomie alimentaire, on a 20 ans pour remettre en état 60% du sol qui est foutu, sinon, on le perdra pour de bon, et au moment de la fin des énergies, pouvoir se nourrir localement deviendrait alors impossible...?! Et m^me, pour bloquer un système, va bien falloir arrêter d'aller au super marché après les manifs... :-D
La grosse bise sororale, la radio me manque.
PS: Ai réécouté l'émission avec Siné, du 31 Juillet 2008, ça fait du bien entre les oreilles!